Nos visites en novembre 2015

Maisons abandonnées…

Share Button

Au détour de nos sorties, il nous arrive de tomber sur des maisons abandonnées…Celles que vous allez voir ici ont été découvertes dans le Loir-et-Cher il y a peu de temps.

Hélas, la majorité des lieux ont été pillés, squattés voire même détruits.

L’orphelinat HB – acte 1

Share Button

Dans le milieu de l’exploration urbaine en Région Centre, cet orphelinat abandonné est un élément incontournable.

Inauguré en 1906 en grandes pompes, implanté sur un domaine de 220ha, ce château possède pas moins de 3 étages. Entre l’achat des bâtisses environnantes et la construction de l’édifice,

La demeure du capharnaüm…

Share Button

Poussez la porte de spot situé en Loir-et-Cher qui totalement inconnu du milieu urbexeur et pour cause, il est est quasi inaccessible.

Il semble donc ne jamais avoir été visité. Aucune trace de dégradation, aucun tag, tout est comme le jour où la personne a quitté les lieux.

L’hospice de Nanteuil et sa morgue…

Share Button

Il est des lieux que l’on ne puisse imaginer… et pourtant.

Dans la pratique de l’urbex, les lieux médicaux sont toujours synonymes de malaises, de sensations parfois bizarres et cette exploration a été remplie de tout cela et bien d’autres choses encore.

La bâtisse des cadres

Share Button

Situé non loin d’une friche industrielle, ce bâtiment a servi durant des années à loger les cadres de l’ancienne entreprise avant de devenir un immeuble d’appartements en location pour n’importe quel quidam.

Le trou de souris

Share Button

Cette deuxième sortie urbex nous amène dans une toute petite maison.

Nous connaissions tous les deux le spot en Loir-et-Cher mais seul l’un d’entre nous y avait déjà été et sans appareil photo. Il fallait donc y retourner ensemble, dans cette maison de deux pièces où le temps s’est soudainement arrêté.

L’usine emmurée

Share Button

Notre première sortie urbex a eu lieu un dimanche matin. Nous nous étions mis d’accord sur le lieu, il n’y avait plus qu’à y aller.

Des repérages avaient été faits chacun de notre coté à l’aide de google street view afin de voir comment accéder au lieu. Mais une fois sur place, après avoir fait le tour en voiture dans le quartier, pouvoir entrer dans cette vieille usine désaffectée du 37 allait être plus compliqué que ce que nous pensions.